Rédac'contes et compagnie

Le blog de Rédac'contes et compagnie

Des articles sur :

 

- les coulisses de mon activité

- des histoires et des coloriages à télécharger

- les secrets de mes créations

- mon histoire

- la magie de Noël

BESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswy

 

Sapin le crocodile : histoire pour enfants

04/08/2022

Sapin le crocodile : histoire pour enfants

Dans cet article, découvre l'histoire de Sapin le crocodile, à télécharger. 

Coucou ! 
Comment vas-tu ? 


Je suis Sabrina. Je suis écrivain. J’écris pour les grands et les petits. 


Avec l’ours Praliné, j’invente des histoires pour les enfants. 
Nous écrivons ensemble des contes pour que les mamans partagent de précieux moments avec leurs enfants et qu’ils se fabriquent ensemble de jolis souvenirs. 


Dans cet article, tu vas découvrir l’histoire d’’un crocodile. 


Bonne lecture !


L’histoire :

 
Résumé : Sapin est un crocodile en peluche. Il va être vendu, mais il est un peu différent. Quelqu’un voudra-t-il quand même l’adopter ? 


Sapin le crocodile

 

    Il était une fois un crocodile en peluche. Il mesurait environ 75 cm. Son dos était vert foncé et son ventre blanc. Son œil gauche était gris. Il avait perdu le droit, mais il souriait quand même. 


    Ce jour-là, il y avait une bourse aux jouets. Le crocodile était posé sur une couverture étalée sur les pavés, derrière la mairie de la ville. Il attendait qu’on l’adopte, comme de nombreux autres jouets. Il patientait sagement, sans bouger, un grand sourire aux lèvres Il était plein d’espoir. Il voulait qu’on l’aime à nouveau.


    Le crocodile avait été la peluche d’un enfant pendant longtemps. Il l’avait câliné, rassuré et consolé. Celui-ci était désormais adulte et n’avait plus besoin de lui. Il avait été rangé dans un placard dans sa chambre. 


    Puis un jour, la maman du garçon avait décidé de le vendre avec ses autres jouets. Ils pouvaient rendre heureux un autre enfant. 


    Le crocodile avait d’abord été très triste d’être ainsi abandonné dans un carton, puis il s’était endormi. Lorsque la dame le sortit et l’installa dehors, il fut d’abord effrayé. Que se passait-il ? Puis, il aperçut des gens qui se promenaient. Il retrouva le sourire. Il espérait tant être adopté par une nouvelle famille. 


    C’était la fin de la matinée, le crocodile était là depuis plusieurs heures. Il avait vu passer plein de monde, mais personne ne l’avait acheté. On posait à peine le regard sur lui. 


    Le crocodile souriait toujours. Cependant, il commençait à être inquiet. Personne ne le remarquait, personne ne demandait son prix. Est-ce que c’était parce qu’il n’avait plus qu’un œil ? Les parents n’achètent pas à leurs enfants des jouets usés ? C’était une bourse aux jouets, ils n’étaient donc pas neufs. On ne peut pas aimer une peluche un peu abîmée ? 


    Le crocodile aperçut une dame qui poussait un petit garçon dans sa poussette. Elle passa comme les autres sans s’arrêter. 


    Tout à coup, la jeune femme qui s’appelait Sabrina, recula et s’immobilisa devant le crocodile. Elle lui sourit. Elle l’avait tout de suite vu, mais elle avait hésité. Finalement, elle avait eu un coup de cœur pour cette peluche si mignonne. 


    Sabrina demanda à son fils Victor s’il voulait un crocodile. Il répondit : « Oui oui Maman, s’il te plait », très excité. Même s’il avait dit non, elle l’aurait acheté quand même pour elle. 


    En échange de deux sous, Sabrina put adopter le crocodile. Il était tout doux. 
    Sabrina et Victor étaient très heureux. Ils le baptisèrent Sapin.

 
    Alors qu’elle lui faisait un câlin avant même d’être rentrée, Sabrina s’aperçut que Sapin était décousu au ventre et à la patte. Le pauvre, tout ça en plus de son œil. 


    Lorsqu’il entendit Sabrina dire à Victor qu’il avait deux trous, le cœur de Sapin se serra. Elle allait le ramener à la dame qui lui avait vendu ? Elle allait l’abandonner ? 


    Sabrina n’hésita pas une seconde, elle reposa Sapin dans le panier de la poussette et continua son chemin. Ce n’était rien ! Il n’était pas question de s’en séparer. Elle l’aimait déjà très fort et Victor aussi. 


    Sabrina mit un pansement à Sapin. Elle verrait plus tard si elle pouvait lui remettre un œil. Puis elle recousut son ventre et sa patte. 


    Sapin était soigné, prêt à jouer avec Victor et à lui faire plein de gros câlins. 
    Il est désormais heureux dans sa nouvelle famille. 

 

Une histoire à télécharger :

 

L’histoire t’a plu ? 


Tu peux la télécharger pour la lire à tes enfants. 


Je télécharge l’histoire. 


N’hésite pas à me donner ton avis en commentaire et à partager cet article pour m'aider à faire découvrir cette histoire à d'autres mamans.  


Merci pour ta visite! 


A bientôt! 
Sabrina, écrivain

 

Rédac’contes et compagnie

     logo de Rédac'conte et compagnie

 


06 09 12 60 23
redaccontesetcompagnie@gmail.com
https://www.redaccontesetcompagnie.fr
 
Pour tout connaître de notre activité, suivre notre quotidien, ne pas rater les nouveautés ou les promotions, inscris-toi à notre newsletter. C’est comme recevoir la lettre d’une amie. 
Tu la recevras chaque dimanche matin ou quand nous avons envie de te l’envoyer. 


Je m’inscris à la newsletter 


Retrouve nous aussi sur : 
 
         Instagram                                     Facebook                            Pinterest